Crédit consommation avec réponse immédiate : la solution !

Votre système de chauffage vient de rendre l’âme en pleine période hivernale. Votre voiture a besoin de réparations urgentes. Vous avez des problèmes de santé et faites face à certains frais imprévus. Autant de situations exigeant des fonds urgemment. Et si vous ne disposez pas de la somme nécessaire, passer par un crédit à la consommation avec réponse immédiate sera indispensable.

Le crédit en ligne : pour les situations urgentes

Parler de crédit urgent est un abus de langage. Car qu’importe si l’organisme opère en ligne ou de manière traditionnelle, la loi exige à ce que la mise à disposition des fonds se fait au plus tôt 7 jours après la signature du contrat. Les publicités qui parlent de prêts 24 heures ou 48 heures sont trompeuses. La vérité ? Ce n’est pas le déblocage de l’argent qui s’effectue rapidement, mais plutôt les délais de réponse des organismes financiers. Les banques en ligne sont les championnes en la matière. Elles brillent par leur réactivité d’où leur succès fulgurant. D’ailleurs, toutes les grandes enseignes spécialisées dans le prêt à la consommation ont passé le cap de la transformation numérique en proposant une foule de services : calcul de taux d’endettement, simulateur de mensualités, suivi personnalisé, etc. Les consommateurs avides d’instantanéité sont désormais servis grâce à ces offres digitales.

Les démarches d’un prêt en ligne

Urgent ou pas, un prêt en ligne devra systématiquement respecter un processus bien établi qui débute par une simulation. Cette démarche permet à l’emprunteur de disposer d’une vue d’ensemble sur le montant total de son prêt et sur ses futures mensualités. Des renseignements sur le type de prêts à la consommation désiré et son profil seront réclamés. Une fois la faisabilité de la demande confirmée par le simulateur en ligne, la prochaine étape consiste à choisir l’organisme de crédit ou la banque. Puis, il faudra envoyer la liste des pièces justificatives nécessaires entre autres une pièce d’identité, un relevé d’identité bancaire, un justificatif de domicile, un avis d’imposition et une fiche de paie. La banque procèdera à une analyse approfondie de la demande. Plusieurs éléments seront pris en compte notamment le taux d’endettement de l’emprunteur, le montant de l’apport personnel, l’âge, la stabilité professionnelle, les revenus et la situation personnelle. Si la demande est acceptée, un accord de principe sera envoyé en attendant la signature définitive du contrat.

Des conseils pour accélérer le processus

Pour que la démarche se fasse le plus vite possible, quelques astuces s’imposent. L’une d’entre elles consiste à rassembler les justificatifs en amont de la demande. Attention, les prêts sans justificatif proposés sur internet ne signifient pas « absence de justificatifs de revenus », mais plutôt le caractère facultatif de la justification de l’utilisation de l’argent. Pas question donc de se faire berner. Par ailleurs, il est préférable de miser sur les services de signature électronique qui accélèrent davantage les démarches. S’envoyer les documents par voie postale peut prendre une éternité. Le contrat en main, il est impératif de vérifier certains éléments clés avant de se précipiter à signer. Le TAEG, le coût des échéances, le montant de remboursement, la possibilité de modifier le contrat ainsi que les clauses liées au remboursement anticipé sont à passer au peigne fin.

Ajouter un commentaire

A découvrir